La Messe est dite (Création en cours 2018)

C’est le jour J, Nénette se marie et a confié la décoration de l’église à Litchie, son amie d’enfance. La cérémonie est sur le point de commencer mais ce n’est pas tout à fait prêt. Pas tout à fait….

Ecriture

Il est des personnes pour qui la question capitale du sens de la vie est une occupation à plein temps et ce quelques soient les subterfuges astucieusement utilisés pour détourner leur esprit de cette obsession. La quête d’absolu caractérise parfois ces personnes et l’absolu sera un Dieu pour certains, une entité immanente, une énergie cosmique pour d’autres ou encore un code moral sacré, un idéal de fraternité, une cause à défendre etc.
Pour ma part, la création artistique, le couple et le sacré sont mes domaines de prédilection en matière de quête d’absolu. A l’heure de la vraie fin de ma jeunesse, j’ai le bonheur d’avoir goûté quelques fois à des instants d’éternité. Instants suspendus…. disparus aussitôt être apparus.

Astucieux subterfuges….
Et si je réunissais tout en un ? Peut être que ça durerait plus longtemps qu’un instant.

Alors j’ai mis Litchie, dans une église, au service du mariage de son amie.

L’idée a vu le jour suite à un stage d’ écriture,clownesque avec Bruno Krief. Au départ il y avait juste un micro, un texte religieux et une croix. J’ai déplié le rapport au sacré, revisité la figure du Christ et trouvé l’idée du mariage. J’ai travaillé deux années seule avant de présenter mon projet à Bruno, qui depuis l’été 2017 m’accompagne dans l’écriture et le jeu.

Mon propos pourrait se résumer à :  « Enlevons le dogme, gardons le sacré et peut être retrouverons nous notre liberté » . J’ai toute confiance dans la sincérité, l’audace et la gouaille de Litchie pour porter ce propos à sa manière à elle, si proche de l’absolu.

Cursus du spectacle

Mai 2014 : Stage écriture avec Bruno Krief. Emergence du propos

Mai 2015 ; Atelier création avec Bruno Krief. Début du travail d’écriture

Juillet 2015 : Résidence au Petit Théâtre de Templeuve (région Lilloise)

Février 2016 ; Résidence à la Compagnie Illabo Marseille

Juillet 2016 ; Résidence au Petit Théâtre de Templeuve (région Lilloise)

Février 2017 ; Résidence à Vauchassy (en partenariat avec la municipalité)

Juillet 2017 ; Résidence à la Friche de la Belle de Mai en partenariat avec la compagnie Qanik

Janvier 2018 ; Résidence à L’éléphant vert en Camargue

Juillet 2018 ; Résidence au Plato à Roman sur Isère

Scénographie

Le spectacle démarre plateau vide à l’exception d’un bénitier que les spectateurs doivent contourner pour entrer.
Litchie entre avec le public et transforme le plateau en église tout au long du spectacle.

Un faire part annonçant le mariage de Nénette est donné en même temps que le ticket d’entrée

Lumières : Non créées

Musique :

Extraits de la passion de St Jean de J.S Bach
« Alleluia » version techno remix

Fiche technique :
Plateau frontal 6/5/3

Equipe :

Création et interprétation : Isabelle Courbot
Mise en scène et aide à l’écriture  : Bruno Krief
Décors : Christian Leman
Soutien et diffusion : Olivier Tournemaine Compagnie Zigomatik

Contacts : bluelitchie@orange.fr 0674453861
compagniezigomatik@yahoo.fr 0676316932

BIO Isabelle COURBOT,

Je pratique l’art clownesque depuis 1993. Je me suis formée auprès de différents pédagogues, écoles et théâtres (Le bataclown ; le théâtre du Samovar ; le théâtre du Prato ; La Royal clown Company). Depuis 5 ans je suis les enseignements de Bruno Krief et m’intéresse plus particulièrement à l’écriture clownesque.

J’ai participé à la création de 2 duos (2002, 2005) et un trio clownesque( 2016). J’ai créé un premier solo en 2012 et plusieurs numéros éphémères.
J’ai également participé à de nombreux colloques et conférences en tant que clown analyste.
J’anime des stages et ateliers clowns depuis une dizaine d’année. J’ai créé un processus pédagogique sur 3 années que j’ai expérimenté 6 ans dans la région Lilloise et que je développe aujourd’hui à Marseille.
Je suis également formée aux techniques du théâtre de l’opprimé et j’ai dirigé une compagnie pendant 6 ans à Lille.